meilleurenénergies

Concours « éco-local » pour les classes du CP au CM2 de Bretagne


Connaissez-vous la parabole du colibri ?*

Vous avez déjà ou vous souhaitez travailler un projet pédagogique sur une thématique de développement durable ? Participez avec vos élèves et ensemble, parions sur leur capacité à nous apprendre des éco-gestes pour mieux agir au quotidien, mieux consommer et préserver notre environnement. De petites choses peut-être, mais... suffisamment pour que chacun fasse sa part.

Comment participer

Avec l’aide de leur enseignant, les enfants devront proposer un projet, une idée vraiment applicable dans leur environnement, leur quotidien, autour de l’un de ces thèmes :

  • Économiser l'énergie
  • Préserver l'eau
  • Limiter et recycler les déchets
  • Réduire l’impact des transports
  • Consommer mieux et local

Pour le 3 mars 2017, les enseignants transmettront sur ce site :

  • une fiche descriptive pour bien comprendre (finalité, conditions de réalisation, impact environnemental...);
  • un article écrit pour communiquer sur ce projet (1 500 caractères espaces compris);
  • une photo de la classe ;
  • l’illustration du projet s’ils le souhaitent (affiche, dessin, montage-photo, peinture etc).

Déroulement du concours

Des pistes pédagogiques sur les cinq thématiques sont à la disposition des enseignants, ainsi qu'une fiche descriptive de l’attendu du projet.

Les projets devront être transmis le 3 mars 2017 au plus tard sur le site du concours.

Vous êtes animateur TAP ?
N’hésitez pas à vous inscrire :
ce projet peut tout à fait s'inscrire dans le cadre des temps d’activités périscolaires.

A gagner

  • Pour partager et diffuser ces idées autant que possible, les meilleures propositions seront publiées dans un cahier édité spécifiquement et remis à chaque participant.
  • Les 4 écoles « super-gagnantes » recevront une bibliothèque Développement durable et Nature.
  • La classe auteure du meilleur projet désigné par le jury sera conviée à la cérémonie de remise des prix le vendredi 2 juin 2017 au siège de Ouest-France à Rennes, avec une visite du journal (transport inclus).